Régis Peschot raconte sa « Visma » en Laponie Finlandaise

YLLAS-LEVI dans la région des Tunturit

Le samedi 13 avril 2019, j’ai au programme une course de 70 KM en style classique et faisant partie de la fameuse VISMA en Laponie finlandaise.

Le profil du parcours est assez exigent et depuis deux jours les températures sont positives le jour et le fartage sur ses longues distances devient délicat.

 

 

 

 

Cette course est intéressante pour moi , car elle me fait traverser Akaslompolo et son lac, et juste derrière le Kukastunturi pour finir à Levi , des endroits que je connais déjà bien , mais entre les deux ce sera l’ inconnu sur 40 km.

La veille de la course à LEVI, je rencontre Jean-françois et Isabelle Abry qui m’invitent à boire un coup en compagnie de Daniel Clerc d’Annecy, au pied du téléphérique qui mène à l’un des sommets où se déroule chaque année la première manche de la coupe du monde de ski alpin.

Une douzaine de français ont fait le déplacement pour participer à cette épreuve au relief très accidenté et pour cette année encore c’est la finale du circuit Classic VISMA . Ce qui veut dire que cette course est retransmise en direct sur les télés de plusieurs pays, même en France.

Les norvégiens sont les grands gagnants avec chez les hommes le grand costaud (1m93 et 88kg) Andréas Nygaard en 2h58’07, il n’a pas eu besoin comme moi du pas alternatif, et chez les femmes Astrid Oyre Slind s’impose en 3h28’ .

Parmi les français c’est Alexis Jeannerod  du Jura qui s’en sortira le mieux avec une 13eme place à 2mn17 du premier et aussi la Jurassienne Roxane Lacroix qui s’offre la 9eme place à 10 mn de Astrid Slind.

Après Alexis Jeannerod , deux  coureurs bien connus de la Haute Savoie, Gérard Agnelet et Jean-Marc Gaillard finiront pas loin derrière lui.

A tous les ravitaillements, nous étions agréablement accueillis par cette jeunesse et essayons de leur parler en Anglais. Pour obtenir le bon ravitaillement dire : SPORT ENERGY ou WATER et si vous voulez essayer en finnois c’est : VESI puis dire KIITOS. Un grand merci à eux, ils nous ont donnés du courage et l’envie de continuer et finir.

Une des montées juste après le départ pour nous mettre dans l’ambiance et le style rétro pour le fun.

 

Pour l’ambiance en Laponie.

Je finirai mes 70km en 06h00 bien content d’avoir traversé cette partie de Laponie. Le temps de passage pour ne pas être en dehors des barrières est de 09h00.

Merci à Boris Pétroff et Gilles Perrin pour les photos.        REGIS PESCHOT

 

Both comments and pings are currently closed.